CAROLINE WANG

LE MÉMOIRE : LA RENCONTRE
LE MACRO-PROJET : INTERSTICE


Il existe d’innombrables outils de communication que nous utilisons en abondance pour nous connecter au monde, et pourtant nous n’avons probablement jamais été aussi isolés les uns des autres. Alors que tout le monde se croise, il semblerait que peu de personne se rencontre.

La question de la rencontre se pose aujourd’hui dans le paradoxe des sociétés contemporaines où mode de vie performatif rime souvent avec misère relationnelle. Entre indifférence générale, désir d’immédiateté et esprit consumériste, la rencontre fascine pour son caractère événementiel et accessible. Il y a un engouement indéniable autour du phénomène qui nous invite à sa consommation frénétique. C’est pourquoi, mon travail interroge la rencontre dans ce qu’elle a d’impalpable et de latent.

En créateur de signes et en tant que communicant, le designer trouve sa place en tant que médiateur. Il est celui qui va tenter d’embrayer le contact entre les individus « en sommeil ». L’idée est de s’interposer entre les différents acteurs de la rencontre et de les détourner des réflexes communicationnels actuels apparemment défaillants. Une pratique du design graphique peut alors permettre de repenser l’articulation de citoyens désunis…

  • No comment…
  • No comment…
  • No comment…
  • No comment…
  • No comment…
  • No comment…
  • No comment…
  • No comment…
  • No comment…


  • télécharger la synthèse du mémoire
    contacter l'auteur