MARINA SALANON

LE MÉMOIRE : AU BORD
LE MACRO-PROJET : LE OFF


Selon François Jullien, faire un écart, « c’est faire sortir de la norme, procéder de façon incongrue, opérer quelques déplacements vis-à-vis de l’attendu et du convenu ». À la Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne, le OFF nous pousse à expérimenter cet écart et nous invite à s’aventurer dans des terrains marginaux, espaces propices à la découverte et à de nouvelles expériences.

Dans ce contexte, comment communiquer sur ces événements qui se jouent à la marge de la Biennale ?
Je propose un kit qui permettrait aux exposants de la Biennale OFF de construire eux même la communication de leur événement.
Sur le principe du DIY, les designers sont amenés à fabriquer les visuels afin de promouvoir leurs expositions. À l’image de cette Biennale OFF, la communication que j’ai imaginée est composite, modulable et hors-norme. Elle prend alors la forme d’extensions, sortes de prothèses. Les fragments viennent se greffer aux affiches de la Biennale officielle et créent ainsi des prolongements. Finalement, les marges de l’affiche IN sont ici considérées comme de potentielles ouvertures et offrent une large visibilité aux événements OFF.

  • Le Mémoire
  • Kit graphique
  • Atelier
  • Mode d'emploi
  • Série d'affiches
  • Signalétique
  • Édition, conception d'un programme personnalisé
  • Édition, conception d'un programme personnalisé
  • Pochoir


  • télécharger le mémoire
    contacter l'auteure
    voir son porfolio