PAYSAGE(S)


NORMALISÉ / CLASSIQUE-FIGURATIF / NATURALISTE / TOPOGRAPHIQUE / LITTÉRAIRE / SONORE-ÉLECTRONIQUE / PUBLIC / POLITIQUE / SENSIBLE-MÉTAPHORIQUE / GÉOGRAPHIQUE / ETC.

Équivaut au « point de vue d’un individu (qui) confère au monde un sens qui n’est plus subordonné à une croyance collective, mais le produit d’une expérience individuelle, sensible et susceptible d’une élaboration esthétique singulière ». C’est-à-dire que l’expérience du paysage est unique, individuelle et relative à une perception du monde à un instant T.
La Pensée-Paysage, Michel Collot, professeur de littérature française, chercheur et essayiste.

Sur ce thème de travail les étudiant(e)s devaient une problématique dans le domaine de la communication visuelle en précisant le champs d'application (client potentiel) et les supports convoqués. L'engagement devait couvrir un large spectre de supports appliqués au domaine de la communication visuelle.

© Chimène Berthe / GET LOST
© Caroline Busson / PAUSE
© Sophie Caron / PAYSAGES SONORES / voir sur Vimeo
© Anaïs Deféver / DEMAIN LE POST HUMAIN / voir sur Vimeo
© Mathilde Delavier / Une question d'interface
© Benoît Dimart / OUVREZ L'ŒIL
© Maëva Ekembé / ALTÉRATION HISTORIQUE
© Gabriel Gatineaud / L'espace dansé
© Laura Lonni / LE PAYSAGE IMPRESSIONNE / voir sur Vimeo
© Céline Perrier / LILLE SOUND MAP
© Laura Pierquin / EURALILLE CHANGE D'HORIZON
© Justine Vernier / PAYSAGE DE CHASSE / voir sur Vimeo