JEANNE LE RUZ

LE MÉMOIRE : HÉTÉRAUTONOMIE DU DESIGNER GRAPHIQUE
LE MACRO-PROJET : LES RÈGLES DU JEU


L’hétéronomie est par définition le contraire de l’autonomie. Kant, dans la Critique de la raison pratique traite de « l’hétéronomie externe » et la définit comme un état de dépendance dans lequel les lois proviennent de l’extérieur. Il l’oppose à « l’autonomie de volonté » qui est, selon lui, le principe suprême de la morale et renvoie à une forme de liberté. La vie éthique implique en effet une tension entre ce qui vient de la spontanéité de ma volonté et les forces qui s’y opposent. Ainsi, il nous revient, chacun à notre façon, de renégocier sans cesse notre rapport à ces contraintes qui pèsent sur la liberté du vouloir. Dans ces conditions, on a affaire à une dialectique qui s’opère entre hétéronomie et autonomie que j’appelle ici, « hétérautonomie ».

La question de l’autonomie du designer graphique semble problématique dans une filière hétéronome par définition, où la pratique impose de nombreuses contraintes hétérogènes. En effet, en opérant dans le champ des arts appliqués et en partenariat avec l’industrie, il doit être au service de l’autre, et même des autres, tout en essayant de préserver son éthique et ses lois propres. Comment peut-il alors reprendre la main ? Comment façonner, entretenir son autonomie dans un domaine pétris par les contraintes ?

S’il n’y a pas de recettes à l’autonomie du designer graphique et qu’elle ne peut être complète, il me semble finalement que les clefs en faveur d’une émancipation se trouvent au sein même de sa pratique, à travers la modalisation du service qu’il propose et de l’utilisation et l’interprétation qu’il fait des contraintes qui lui sont soumises.

Pour mon macro-projet, j’ai souhaité investir la notion de gratuité car propice à une émancipation et à plus d’autonomie, là où les obligations de rentabilité et d’effet sont moins prégnantes; et valoriser les contraintes comme leviers à la création.
« LES RÈGLES DU JEU » est un événement itinérant et collaboratif autour du design graphique (et du processus créatif). Il s’agit d’un événement en deux temps : un workshop et une exposition éphémère :
- le workshop conviant des professionnels de l’image et de la création visuelle d’une même ville pour créer des visuels en fonction de diverses contraintes (portées par un système de cartes à jouer), le tout sur le thème de la ville.
- l’exposition éphémère relatant ce qui a été produit dans la journée (pas seulement des «produits finis» mais aussi le process).
L’événement est en soi assez court, puisque le temps d’une journée mais il se déplace, se répète, se décline, se rejoue ailleurs.
Face à cette contrainte du temps, il a fallu trouver un système permettant de pouvoir communiquer sur un événement dont le contenu propre n’est pas maîtrisé dans sa totalité.

  • Dos des cartes
  • Illustrations pour les cartes
  • Aperçu scénographie
  • Affiche pour l’exposition de Lille
  • Invitation au workshop
  • Aperçu du site web
  • Impression du site à 12:21
  • Superposition couvertures des brochures
  • Dos de la brochure Lille


  • télécharger le mémoire
    contacter l'auteure
    voir son porfolio