CHARLOTTE FARKAS

LE MÉMOIRE : SOUVENIRS SENSIBLES
LE MACRO-PROJET : SEMAINE DE L'ODORAT


La mémoire conserve les traces du passé et est aussi une source de richesse et de création qui stimule l’imagination. À la fois puissante et fragile, elle est une activité de structuration, un ensemble de processus complexe et dynamique, en constante évolution. Elle est comme un tissu infini et plastique où les souvenirs se tissent, s’entremêlent, se superposent, et se fixent à plus ou moins long terme, de manière plus ou moins consciente. Ici, c’est la mémoire involontaire, la mémoire des sens, et le souvenir qui resurgit au détour d’une sensation ou d’une émotion fortuite, qui nous intéressent particulièrement ?

Puisque les souvenirs se forment à partir de perceptions sensorielles, ces dernières apparaissent comme le moyen privilégié d’accès aux souvenirs, pouvant stimuler et rétablir des connexions au sein des réseaux de la mémoire. Mais aujourd’hui, dans un environnement saturé d’informations visuelles et sonores, nous ne savons plus sur quoi fixer notre attention. Pour nous concentrer à nouveau sur l’essence des choses, je pense que l’odorat, bien souvent négligé au quotidien, est un sens à explorer et à exploiter. Alors, dans quelle mesure les perceptions olfactives peuvent-elles raviver notre mémoire ?…

  • L'objet Mémoire : couverture
  • L'objet Mémoire : extrait
  • Imprégnations
  • Brochure
  • Flyers
  • Affiche
  • Site Internet
  • Foulard
  • Mouillettes


  • télécharger la synthèse du mémoire
    contacter l'auteur