FATHI DINAR

APPEL À LA DÉRIVE


Le flâneur est un personnage complexe et son histoire en témoigne. Poète, artiste, détective ou philosophe. Son attitude est à la fois paresseuse et philosophique. Il déambule dans la ville sans but, la marche actionne en lui l’acte d’interroger le monde et soi même. Walter Benjamin disait du flâneur qu’il « voit la ville se scinder en deux pôles dialectiques. Elle s’ouvre à lui comme un paysage et l’enferme comme une chambre. » et Louis Huart dira de lui, « Paresseux, oisif, improductif, le flâneur remet en question la raison bourgeoise d’une société fondée sur le travail, la productivité et l’activité sociale. »

La qualité du flâneur consiste dans l’absence de but et de fixité et mon mémoire Appel à la dérive est un plaidoyer pour la pratique de la déambulation comme exercice philosophique, à l’éveil de l’esprit critique et à la liberté, l’errance peut devenir alors un véritable acte de résistance.

Comment induire chez nos contemporains le désir de flânerie ? Par quels outils peut-on encore considérer que la ville est un espace du possible, d’aventure et de liberté ?…

  • L'objet Mémoire
  • Teaser énigmatique #1
  • Teaser
  • Cartographie
  • Recherches affiches
  • Affiches finales
  • Pictogrammes
  • Émoticônes
  • Scénographie de la soutenance


  • télécharger la synthèse du mémoire
    contacter l'auteur