BENOÎT DIMART

LE MÉMOIRE : LE PLEIN DU VIDE
LE MACRO-PROJET : OFF


À l’ère du numérique, l’homme connecté fait face à un phénomène de trop-plein, caractérisé par son recours excessif à l’outil, le submergeant dans un flux incessant d’informations et le maintenant dans un état de mobilisation permanente. Face à cette suractivité 2.0, comment le vide peut-il amener à prendre du recul et à raisonner le rapport à l’outil ? Dans quelle mesure la déconnexion peut-elle ouvrir la porte à la redécouverte des bienfaits du repos et du lâcher-prise ?

C’est autour de ces questionnements que le projet OFF propose une expérience du vide digital, s’attachant à réinjecter des bulles d’air dans l’océan visuel infini qu’est devenu l’espace numérique. À travers la mise en place dans l’espace public de zones déconnectées, au sein desquelles les interfaces digitales se mettent automatiquement en veille, il s’agit d’accompagner l’usager vers une lecture alternative et contemplative de son outil, une forme de latence visuelle…

  • L'objet Mémoire
  • L'objet Mémoire
  • Expérimentation n°1 : faire du vide dans l'espace numérique
  • Expérimentation n°2 : identifier et signaliser des zones déconnectées
  • OFF : identité visuelle
  • Processus d'extinction des flux de données
  • Processus d'extinction des flux de données
  • Application : carte des zones et gyroscope
  • Scénographie de la soutenance


  • télécharger la synthèse du mémoire
    contacter l'auteur