SOPHIE CARON

LE MÉMOIRE : MAUVAIS GOÛT-MAUVAIS GENRE
LE MACRO-PROJET : VERNACULAR 2.0


Voilà déjà quelques années que j’observe la présence d’un mauvais goût assumé dans le graphisme, mais aussi dans la mode et le design en général. Pourquoi ? Comment se fait-il que ce mauvais goût provocateur et revendiqué plaît beaucoup, alors qu’une faute de goût provoquée par la maladresse d’un graphiste amateur n’est absolument pas tolérée ? Est-il encore possible de parler de mauvais goût de nos jours où la pluralité des créations graphiques remet en question les critères esthétiques établis ? Et finalement, que pourrait apporter le mauvais goût dans le graphisme et dans la démarche créative du designer ?…

  • Vernacular 2.0, cartes édito présentant le projet
  • Vernacular 2.0, cartes édito présentant le projet
  • Détail de la scénographie
  • Cabinet de curiosité du mauvais goût
  • Cabinet de curiosité du mauvais goût
  • Détail : « Tout much Photoshop »
  • Double-page : « Kitsch.com »
  • Page : « Tout much Photoshop »
  • Recherche plastique


  • télécharger la synthèse du mémoire
    contacter l'auteur